Pour ce 100ème numéro des Travaux de la Massane, découvrez les résultats de l’étude menée sur la génétique du Hêtre (Fagus sylvatica). Cette étude investigue le régime de reproduction de la hêtraie de la Massane grâce à une approche démogénétique.

Couverture du Tome 100Pour cela, nous avons bénéficié du suivi cartographique de la forêt et procédé au génotypage des semis établis et des adultes reproducteurs sur deux placettes de la réserve intégrale. Le régime de reproduction est essentiellement allogame, avec un taux d’autofécondation négligeable, contrairement à ce qui est souvent observé pour des populations marginales. Les contributions des adultes à la reproduction ne sont pas équilibrées. Ces variations interindividuelles des fécondités mâles et femelles sont largement expliquées par le diamètre des reproducteurs. Nous avons identifié en outre un effet négatif du dépérissement foliaire (mesuré par la présence de branches mortes) sur la fécondité femelle, mais pas sur la fécondité mâle. La présence du champignon lignicole Oudemansiella mucida n’a en revanche pas d’effet systématique sur la fécondité, mâle ou femelle.