Le changement climatique a été reconnu au niveau mondial et de nombreuses études sont actuellement menées afin de connaître et comprendre quels seront ses effets à long terme. Notre étude s’intéresse aux effets de l’ozone sur les essences de la forêt de la Massane afin de connaître l’influence de ce polluant sur cet écosystème. Deux essences ont été choisies, car elles sont connues pour être sensibles à l’ozone : le hêtre (Fagus sylvatica) et le pin noir (Pinus nigra).

Auteurs : Groupe International d’Études des Forêts Sub-européennes – Marie LOMBARD – Nicolas VAS – Laurence DALSTEIN
Année : 2014

Télécharger le pdf.