Lors de l’été 2003, la forêt de la Massane a été soumise à d’importantes contraintes, hydriques (seulement 30 mm de pluie reçus en juin, juillet et août) et thermiques (19 jours avec des maxima supérieurs à 30° C au mois d’août, un record absolu avec 37,3°C le 13 août). Cette conjonction prolongée sécheresse/canicule est un des fait marquants pour les 40 dernières années d’enregistrement à la station météorologique installée sur ce site. Il semblait alors nécessaire d’étudier les conséquences d’un tel événement climatique sur les peuplements forestiers de la Massane.

Auteurs : Jean-André MAGDALOU, Christophe HURSON et Joseph GARRIGUE
Année : 2005

Télécharger le pdf.