Transposons, interactions entre les êtres vivants

La diversité génétique est une des composantes essentielles de la biodiversité. Il est fondamental d’évaluer les mécanismes qui régissent les êtres vivants et l’implication de ces mécanismes dans la fonctionnalité des écosystèmes. La connaissance sur la génétique a fait l’objet d’avancées considérables avec des capacités techniques d’investigations rendant possible des analyses très complexes jusqu’au séquençage d’un écosystème dans son intégralité. 

Les RNC, des laboratoires naturels à ciel ouvert porteurs d’une vision dynamique de la mise en place d’une protection cohérente et actualisée.

La diversité génétique est une des composantes essentielles de la biodiversité. Il est fondamental d’évaluer les mécanismes qui régissent les êtres vivants et l’implication de ces mécanismes dans la fonctionnalité des écosystèmes. La connaissance sur la génétique a fait l’objet d’avancées considérables avec des capacités techniques d’investigations rendant possible des analyses très complexes jusqu’au séquençage d’un écosystème dans son intégralité. La découverte récente des transposons montre qu’il y a des transferts horizontaux qui s’effectuent entre différentes espèces et ouvre la porte à de nouvelles perspectives en matière de conservation des espèces et d’étude de la fonctionnalité des écosystèmes. Il est nécessaire de poursuivre ce type d’études pour savoir de quoi sont constitués nos espaces naturels afin d’en assurer une gestion responsable et cohérente.

Mais c’est pas à moi ça…

Le Hêtre (Fagus sylvatica) est l’essence principale de la RNN de la forêt de la Massane. Des études récentes sur la génétique menées à la Massane montrent que les hêtraies des Pyrénées orientales ont une signature différente des autres hêtraies d’Europe qui engage une grande responsabilité de la Région en matière de conservation forestière. La Massane poursuit donc des études sur l’important sujet de la régénération forestière au vu des changements climatiques annoncés, mais il est nécessaire d’aller plus loin dans la compréhension de l’écosystème forestier au vu de l’évolution des connaissances en matière de génétique. L’objectif de l’étude est donc de rechercher la présence de transposons chez le hêtre et d’évaluer leur rôle sur l’écosystème que constitue la hêtraie. Plusieurs composants de la biodiversité seront testés dans un 1er temps en fonction de leur type d’interaction avec le hêtre : parasites (champignons, galles), phytophages (pucerons), xylophages (coléoptères), mycorhizes (champignons),… La RNN de la Massane a mis en place plusieurs suivis à long terme qui permettent d’évaluer les facteurs influant sur l’écosystème : Suivi météorologique depuis 1959, réseau de 50 000 arbres évalués 3 fois/an initié en 1999, génotypage de plus d’un millier de hêtres, inventaires diversifiés,… L’étude projetée s’appuie en grande partie sur ces connaissances pour la définition des indicateurs suivis : Fagus sylvatica, Fomes fomentarius, Oudemansiella mucida, Mikiola fagi, Hartigiola annulipes, Phylaphis fagi, Morimus asper, Aegosoma scabricornis, Boletus sps,…Ce programme, s’inscrit aussi dans une vision transversale des projets en se nourrissant par exemple des séquençages développés dans d’autres programmes…

L’objectif de l’étude est de poursuivre l’effort de suivi sur les réservoirs de biodiversité que sont les RNC. 

OBJECTIFSEtudier les transposons et évaluer leur rôle dans l’écosystème forestier.
ÉVALUATIONRapport de synthèse sur les résultats obtenus faisant apparaître le nombre de journées réalisées, le nombre de rencontres avec les partenaires, les actions de communication.
PARTENAIRELGDP – UPVD 
TERRAINRelevés, prélèvements 
PORTEURS DE PROJETFédération des Réserves Naturelles Catalanes 

close

Lettre d'information

Restez informé en vous abonnant à notre lettre d'information. Vous ne raterez aucunes de nos actualités et de nos nouvelles publications !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

CatalanEnglishFrenchSpanish