[PUBLICATION] Travaux n°115 La richesse spécifique des milieux interstitiels et de leurs annexes par Joseph Travé

Avec ce tome n°115, Joseph Travé réexplore les travaux de recherche menés sur les milieux interstitiels et leur annexes. Les milieux interstitiels, c’est-à-dire les sols et les sédiments marins, lagunaires ou d’eau douce ont des propriétés physico-chimiques favorables aux êtres vivants. La diversité spécifique, des bactéries aux mammifères, y est considérable et largement supérieure à celle des milieux aquatiques ou aériens. En plus de cet aspect, les espèces de très petite taille et de petite taille qui sont les plus nombreuses, apportent des réponses originales sur des questions biologiques, sur l’adaptation et la spéciation.

T115

Des exemples de travaux effectués à l’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer sur les milieux interstitiels depuis 1954 et poursuivis sur trois écosystèmes proches : la Réserve Naturelle Nationale de la Forêt de la Massane, le complexe littoro-lagunaire de l’étang de Canet et la mer catalane du littoral rocheux,  ainsi que des études effectuées dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) confirment l’universalité d’une richesse spécifique élevée.

Téléchargement : T115 – La richesse spécifique des milieux interstitiels et de leurs annexes par Joseph Travé

 

 

CatalanEnglishFrenchSpanish