l’Appel de la forêt #Vivants ensemble

« Nous sommes les vieilles et les vieux de la veille… »

Nous sommes spécialistes de la nature, nous avons un nom ou presque pour toutes les roches et minéraux, les fleurs, les arbres, les insectes, les champignons, les escargots, les oiseaux,… de tout ce qui fait la diversité présente sur terre. L’une de nos missions principales est d’assurer une veille sur l’évolution de la nature. Nos prédécesseurs nous ont laissé des écrits, des collections, des témoignages précieux de la diversité autrefois présente (fleurs, insectes, oiseaux, mammifères, etc.). Et nous, dans les espaces protégés où nous travaillons, nous enregistrons tous l’effondrement de cette diversité depuis des dizaines d’années. Nul territoire n’est épargné. Nous sommes les témoins de ces massacres.
La forêt de la Massane, où je travaille depuis 31 ans, est classée au patrimoine mondial de l’humanité depuis 2021, elle est classée en réserve naturelle depuis 50 ans. C’est un des espaces les mieux connus de la planète avec 45 000 espèces répertoriées. Nous avons travaillé avec des centaines de chercheurs, de spécialistes de nombreuses disciplines liées à la nature. Toutes les études menées sur ce site, montrent qu’une des raisons principales de l’effondrement de cette diversité est liée aux activités humaines, et en particulier à l’utilisation massive de biocides, pesticides et molécules de traitements de nos animaux domestiques. Aujourd’hui nous ne sommes plus en capacité de protéger ces espaces dont on nous a confiés la gestion.
« Dès ce week-end », en clin d’œil à « yes we can », je mets fin à mon contrat de travail et j’entame une marche sur Paris pour faire entendre ma voix, notre voix, en emportant avec moi dans mon sac à dos, les 45 000 espèces qui représentent, rien qu’à l’échelle d’un vieil arbre, des milliards de voix, pour demander l’arrêt immédiat des Pesticides dans notre Pays.
« Nous sommes les vieilles et les vieux de la veille… » Nous sommes déterminés pour faire de notre Pays un territoire sans poisons. J’en appelle pour cela, surtout à tous les anciens de s’engager pour cette cause, pour que nous retrouvions la fierté d’être parents, grands-parents, arrières grands-parents, en offrant à nos enfants l’espoir réel de vivre sur une terre saine, en paix avec la nature.
Hier, 360 hêtres de la Massane ont fait éclore des feuilles au cœur de l’automne, ce n’était jamais arrivé de mémoire d’homme. C’est pour moi le signal qu’il est plus que temps de changer le monde dans lequel nous vivons. Comme un appel de la forêt…
Le samedi 13 janvier 2024, nous nous mettrons en route symboliquement au départ de la forêt de la Massane, pour une grande traversée de la France, en soutien à toutes les initiatives déjà prises pour obtenir l’arrêt immédiat des pesticides. Les habitants d’un village qui désirent participer, apportent leurs témoignages et leurs soutiens, et peuvent nous accompagner jusqu’au village suivant, et ainsi de suite… jusqu’à Paris.
Fait à la Massane, le 30 novembre 2023,
Joseph Garrigue
Conservateur de la Réserve Naturelle de la forêt de la Massane
appeldelaforet@rnnmassane.fr // www.facebook.com/ADLF.vivantsensemble

Les étapes du parcours

13 janvier – 1ère étape : départ 11h au Racou (Argelès-sur-Mer-sur-Mer) jusqu’au parking de Saint Cyprien plage nord

14 Janvier – 2ème étape : départ 9h – TOREILLE PLAGE – PONT DE L’AGLY

15 Janvier – 3ème étape – GRAU DE LEUCATE (chez les Ostréiculteurs !)

16 Janvier – 4ème étape – PORT LA NOUVELLE – SAINTE LUCIE

17 Janvier – 5ème étape – NARBONNE PLAGE

18 Janvier – 6ème étape – VALRAS PLAGE

https://www.instagram.com/adlfvivantsensemble
https://www.instagram.com/adlfvivantsensemble?igsh=MTZxanNhb2RhZWw5bw==

L’Appel

Pour en savoir plus :

Impacts des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité et les services écosystémiques : résultats de l’expertise scientifique collective INRAE-Ifremer :

L’usage des produits phytopharmaceutiques dans le but de protéger la production agricole et d’entretenir les espaces verts et les infrastructures peut impacter des organismes vivants non ciblés, et par là-même les écosystèmes et les services qu’ils rendent à nos sociétés. 

Ces produits agissent ici comme un facteur aggravant de l’état de santé des écosystèmes, classé au 4erang des facteurs directs pesant sur la nature à l’échelle mondiale, parmi les autres types de pollution, et devant les espèces exotiques envahissantes.

https://www.inrae.fr/actualites/impacts-produits-phytopharmaceutiques-biodiversite-services-ecosystemiques-resultats-lexpertise-scientifique-collective-inrae-ifremer

Secrets Toxiques – Le film :

Lettre d'information

Restez informé en vous abonnant à notre lettre d'information. Vous ne raterez aucunes de nos actualités et de nos nouvelles publications !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :